Thérapie Consciente 

Sortir de l'ignorance grâce à la Conscience

L'évolution de notre humanité, passe par un très grand changement planétaire nous faisant vivre une transformation biologique, énergétique, sensorielle, qui peut se manifester par des douleurs physiques telles que : Fibromyalgie, Lyme, Burnout, bis-polarité, insomnies, fatigue intense, dépression, mal-être émotionnel, etc.

 

Et nous assistons aussi à une accélération de la fréquence vibratoire de nos chakras, à l'apparition de nouvelles perceptions extra-sensorielles, et surtout à un très grand changement de conscience. Libérer le voile de la conscience identifiée qui se retrouve prisonnière de la dualité. Sortir de l'enfermement qui nous font jouer des conditionnements, des habitudes, des peurs et des croyances limitantes ; laissera apparaître l’éclat d’une tout autre réalité.

La finalité de cette transformation : libérer les souffrances émotionnelles pour installer plus de Conscience et d'Amour en  nous-mêmes.

 

Découverte de tes mécanismes réactionnels

Comment accueillir ce qui se vit en toi

Distinguer la réalité de l’illusion

Retrouver la Paix intérieure

La Thérapie Consciente est un outil pour pacifier, neutraliser la réaction par le biais de la respiration neutralisante tout en observant, en accueillant pleinement ce qui se vit en toi dans un état de présence, afin de décoller les mécanismes de souffrance.


Je t'expliquerai le fonctionnement de l'amygdale cérébrale, petite zone du cerveau limbique, déclencheur des excès d'hormones, qui réalimentent instantanément le système des réactions émotionnelles, les dépendances, les hyperactivités, les souffrances répétitives...

 

L'Homme souffre par ignorance parce qu'il ne sait pas comment il fonctionne émotionnellement, réactionnellement, psychologiquement, physiologiquement. Reconnaître les besoins de base, c'est primordial pour avancer vers la libération de cette souffrance.

Comment mettre en place, les bases pour se décoller, se dépouiller, se détacher des mécanismes de dualité qui se jouent dans ce corps et qui nous semblent si réels puisque nous souffrons.



Où se trouve alors notre vraie nature  !

Cette vie pleine de sérénité, de joie, de paix, d’Amour…

 

Découverte des mécanismes réactionnels

 

 

Nous sommes sous l'influence de 3 cerveaux :

 

- Le cerveau reptilien(en violet) ressent la sensation des besoins naturels (boire, manger, se reproduire) ainsi que les comportements primitifs (peur, haine, instinct de survie) qu'il perçoit à la nano seconde.

- Le cerveau limbique(en jaune) gérant les émotions, les peurs et le jugement, perçoit très rapidement aussi.

- Le néo cortex(en rouge sur la photo) amène la réflexion, la compréhension, l'apprentissage, l'imagination et le langage mais le traitement des informations de celui-ci est perçu très lent.

 

Ainsi sous l’impulsion d’une sensation, d’une émotion, le cerveau reptilien et le cerveau limbique devancent le néo cortex qui lui n’a pas le temps de traiter assez vite l’information.

Pour qu’une émotion se déclenche via l'amygdale cérébrale, il faut :


– Un déclencheur qui entre en contact avec nos cinq sens (la perception)
– Une évaluation de cette perception suivant les mémoires du passé perçut par l’hippocampe
– La sensation qui va suivre (j'aime, je n'aime pas)
– La réaction de l'amygdale cérébrale(sous l'action d'une émotion)via les surrénales qui donne l'ordre de libérer des excès d’hormones dans le sang
– La multiplication (temps du contact avec le déclencheur) qui accroît la sensation et provoque la somatisation.

Ensuite, vient la phase d’épuisement réactionnel. Lorsque les hormones s’éliminent progressivement dans le sang, l’émotion perd de sa force, la conscience se rééquilibre doucement et la lucidité revient.

 

La réaction émotionnelle a provoqué trois impacts


D’abord un impact physique : la somatisation dans le corps

Puis un impact psychologique dans l’hippocampe : des mémoires similaires se sont réactivées provoquant une énergie de souffrance.

Ensuite un impact quantique :  On sait en effet, que l’Univers, la matière, et donc le corps humain sont constitués des quatre éléments : la Terre (solide), l’air (gazeux), le feu (chaleur) et l’eau (liquide) puisque le corps baigne dans un espace d'informations appelé vide quantique, permettant toutes les manifestations du créateur de s'exprimer dans la matière.

 

C'est pourquoi, toutes vos réactions émotionnelles via l'amygdale cérébrale provoquent des impulsions dans le vide quantique, celles-ci sont toujours reliées par un champ électromagnétique véhiculant les informations énergétiques de l’émotion vécue et retenant l'image de la scène en même temps. Cela sollicite donc les particules élémentaires (feu, terre, air, eau).  Selon les émotions exprimées de la haine à la rancoeur, il y aura des impulsions quantiques plus où moins fortes, l'accélération vibratoire se modulera selon le système réactionnel, utilisant les particules adéquates pour former l'énergie de l'émotion et retenant l'image plus ou moins imprimer dans le champ magnétique de la personne. Cela donnera trois sortes de mémoires : mémoires à court terme, moyens termes, long terme appelé karma.

 

Pendant une forte accélération réaction émotionnelle, l'individu rentre dans un mouvement dense (coup d'état neuronal), perdant ainsi conscience de ce qu’il dit ou fait. Suivant la force réactionnelle, celle-ci se charge d’énergies émotionnelles formant des atomes qui se cristallisent en mémoire, en énergie densifiée dans le corps, se traduisant par des douleurs, la maladie... Selon la force de l’émotion cela produira des variantes émotionnelles, (haine, colère, rancoeur- frustration, humiliation) - (jalousie, désirs, envies) - (chagrin, tristesse, mélancolie).

Ensuite, cette mémoire par loi d’attraction va s’associer aux autres mémoires de même natures déjà existantes, alimentant ainsi des conditionnements émotionnels dans le champ magnétique de l'âme.

 

Dans ce troisième impact, cela veut dire que tout ce qui a été ressenti par le biais du corps et interprété par l’ego/mental va former des mémoires. Sous l’action de l’impulsion réactionnelle, celles-ci influenceront le futur, les pensées, les comportements de chaque individu.

Ce mécanisme s’auto-alimente à chaque réaction = création d’une mémoire, puis cristallisation des conditionnements, cette roue libre s’activant…, jusqu’à ce qu’enfin, il y ait une prise de Conscience pour se libérer.

 

D'où l'importance de filtrer nos pensées et d'être conscient de tous nos schémas réactionnels émotionnels pour ne plus recréer de mémoires et enfin se libérer de nos répétitions de souffrance. Ainsi, nous faisons un pas en avant et combien de pas en arrière à cause de nos résistances à rester dans l'ici et maintenant. 

 

Ainsi après la multiplication réactionnelle, vient l'épuisement réactionnel, les excès d'hormones se libèrent dans le sang, laissant l’individu dans le désarroi… Celui-ci cherchera à recouvrir sa souffrance par du plaisir.  Les dépendances comme (l’alcool, la drogue, le sucre, le sexe en excès, les achats compulsifs, le sport à outrance, etc.) peuvent s’installer avec plus ou moins d’addictions chez certains individus masquant les effets du stress, du mal-être…

En 3D au stade de la conscience émotionnelle, l’habitude réactionnelle génère l’habitude émotionnelle.

 


– C’est l’émotionnel qui guide les comportements


– Chaque fois qu’il y a réaction, il y a mémorisation


– Les mémoires influencent les pensées et les comportements et c'est cela qui forme nos mécanismes de souffrance
 

Le passé (refoulement), le futur (l’imaginaire), le présent (zone de l’espace neutre entre deux pensées)

En 3D, nous redonnons vie sans cesse au passé et nous créons un futur imaginaire.

 

Lorsqu’un souvenir pénible ressurgit  du passé, il devient un déclencheur réactionnel auquel nous allons redonner de la vie sous-lumineuse. L’homme se créer un futur imaginaire.


En 3D le futur est influencé par les mémoires refoulées dans l’inconscient, il se crée un futur influencé par ses peurs

 

La thérapie Consciente prend en compte l’importance de l’information sensorielle : ressentir une émotion sans réagir ni la refuser. C’est observer la sensation, qui se manifeste de l’émotion jusqu’à ce que celle-ci disparaisse en conscience. Cela veut dire accueillir ce qui se vit en vous, sans commenter le problème, sans rien refuser..

La technique de maîtrise instantanée


Elle permettra de rééquilibrer rapidement la conscience psychique lorsque le sujet sera sous l’emprise d’une forte réaction émotionnelle ayant des déclencheurs sensoriels imprévisibles (comme la rencontre avec une personne violente, l'entente de paroles blessantes, la vision d’un accident, d’une agression, une peur, une colère, un puissant désir etc….
Ou lors de souvenirs pénibles qui ressurgissent de l’inconscient.


D’abord on utilise la concentration lors de la respiration neutralisante, pour neutraliser la multiplication réactionnelle.

Ensuite appliquer la respiration consciente : pour accélérer la phase d’épuisement réactionnel.


Une fois la pacification du mental obtenue, on utilise l’attention pour passer à l'accueil émotionnel. C’est-à-dire l’observation intérieure de la sensation de l’émotion, sans commenter ce qui se vit.

 

Pendant cet accueil, on reste en respiration consciente et on met l’attention sur le ressenti, on observe la sensation de l’émotion consciemment jusqu’à dissolution de l’émotion. On fait UN avec l’émotion.

 

 

Différence entre concentration et attention


- La concentration est un processus dirigiste par lequel la conscience psychique est employée pour stopper les énergies denses réactives et les empêcher de se manifester, elle implique un effort constant avec une sélection volontaire de rester dans le présent. Elle est employée lors de la respiration neutralisante et de la respiration consciente.

- L’attention au contraire, est un état au cours duquel la conscience suit sans effort et sans distraction une situation donnée. Être attentif à un état psychique indésirable (le désir ou la peur par exemple) sans le qualifier par un mot, sans le juger, sans vouloir intervenir pour le modifier, être simplement ici et maintenant y met un terme sans le moindre effort. Elle est employée lors de l’observation d’une émotion jusqu’à sa dissolution.

​​

LES DIFFÉRENTES APPLICATIONS DE LA THÉRAPIE CONSCIENTE

La thérapie consciente est efficace pour remédier à toutes sortes de phobies ou de troubles comme : les phobies, les tocs, les attaques de panique etc. Ils sont tous reliés à la réaction amplifiée. Toute personne qui est sujette à ces maladies est inévitablement en état de réaction amplifiée ayant comme déclencheur une peur. Les situations d’évitement soulagent à court terme mais entretiennent la reconduction de la maladie. La méthode de base sera efficace à long terme.

 

La thérapie consciente sera employée pour palier les états d'urgence, peurs, phobies, scénarios imaginaires, dépression, troubles de panique...

– la phobie sociale : il suffit d’adopter la même méthode que pour maîtriser les troubles paniques, par exemple l’évitement limité aux situations sociales par peur d’être embarrassé.


– les phobies spécifiques : par exemple , la peur de prendre l’ascenseur, peur d’un objet, d’un animal ou d’une situation spécifique.


– les troubles obsessionnels compulsifs : idées obsédantes, et rituels compulsifs.


– les troubles d’anxiété de séparation : évitement lié au départ du domicile ou à la séparation d’avec les membres de la famille.

– les troubles anxieux généralisés : états où l’on envisage toujours le pire et où l’on se focalise uniquement sur des éléments de danger, et qui se caractérisent par une anxiété chronique sans raison apparente souvent ponctuée d’attaque de panique ou d’angoisse.


– Paranoïa : sentiment de persécution


– Théorie du complot (pense que tout est dirigé contre lui)

 

La thérapie consciente sur la dépendance est très efficace pour aider à résoudre les dépendances.

 

 La dépendance se caractérise par le besoin incontrôlable d’un désir, suivi de sa recherche compulsive, le sujet n’est pas libre. Il est dépendant dès que se manifeste en lui ce besoin impérieux. Il est totalement submergé sans possibilité de maîtrise.

L’émotion se manifestera en fonction de l’intensité réactionnelle de chaque individu, ensuite, lors de la phase d’épuisement réactionnel, le déplaisir va s’installer et devenir aussi intense que l’état d’amplification du plaisir.

 

 

Comment maîtriser un plaisir dominant dans le cas d’une forte dépendance comme celle de l’alcool, lorsque le souvenir de la sensation agréable que procure l’absorption d’alcool ressurgit de la conscience. Il devient déclencheur d’une envie qui domine totalement la conscience du sujet. Pour neutraliser l’envie, il convient de pratiquer la respiration neutralisante ce qui stoppe l’excès de libération de la dopamine ainsi le sujet passe en phase d’épuisement réactionnel et par la thérapie consciente nous observons le désir jusqu’à sa dissolution totale.
 

Cette technique pourra s’employer aussi pour certains troubles obsessionnels compulsifs (achats compulsifs par exemple).

- Les pensées obsédantes


 Quand une pensée imaginaire (irrationnelle) surgit dans la conscience et qu’elle nous donne la vision d’une situation future terrifiante, elle nous envoie une somatisation par une réponse hormonale devenue excessive ; pour la neutraliser, il s’agit, là encore, d’employer la respiration neutralisante pour stopper la libération d’hormones excessive.

Ensuite on utilise la thérapie consciente, on observe les sensations liées au scénario jusqu’à sa dissolution.

 

L’insomnie et la thérapie consciente : la thérapie consciente sera efficace pour aider les personnes atteintes d’insomnies. Au lieu de réagir en refusant les insomnies, on se servira de la situation comme moyen de travail intérieur.

On utilisera la respiration neutralisante pour atteindre la zone de l’espace neutre, la pacification de l’amygdale fera cesser l’agitation due aux excès d’hormones.

Ensuite on utilisera la respiration consciente jusqu’à l’endormissement.

- Si tu accuses l’extérieur, de tous tes problèmes, tu rends l'autre responsable de ta situation, en déplaçant le problème là où il n'y a aucune justesse d'épanouissement.


- Alors que c’est toujours toi qui a le problème. Tu réponds par la réaction à des situations qui sont cristallisées dans ce corps et qui te fait souffrir et dont tu n'es pas conscient parfois. 

- Tu ne peux pas changer les autres, mais tu peux te changer, toi.

Et n'oublie pas, qu'il n'y a qu'un pilote à bord de ce corps, UN seul maître : LA CONSCIENCE celle qui regarde au-delà des yeux de ce corps, celle qui entend bien au-delà des oreilles de ce corps, celle faisant l'expérience de goûter maintenant à la vie.

 

 

 

Tu connais très bien l’expérience de la souffrance… N’est ce pas ?

Et si tu inversais les pôles de tes pensées en déposant dans ton cœur celles que tu ne souhaites plus jouer ? Tu serais surpris du résultat !

Avoir des pensées n’est pas un problème, elles émergent toutes seules dans ta tête ... ! Tu peux choisir de ne plus les subir, simplement en arrêtant de les saisir et de les croire pour vrai… Elles appartiennent à la citerne de tes mémoires du passé et ne sont en aucun cas réel puisqu'il n'existe que le maintenant. Le passé, le futur, le présent sont du temps, ce que tu es est là maintenant, l'intemporel c'est en cet instant.

Alors toi, que choisis-tu ? ... Continuer à produire de la réaction contre le monde ou avoir envie de créer du nouveau en toi ? Un monde de paix, d’Amour et d’unité afin qu’enfin, dans cette incarnation terrestre, tu puisses vivre dans ce corps, la Liberté d’être en paix !

Il ne sert à rien de manger bio, de s’occuper de sauver le monde par tous les biais existant, si chacun de nous continuons d’émettre des pensées produisant de la souffrance et formant la plus grosse pollution planétaire.

 

L’être Humain est le plus puissant générateur d’Amour capable d’expanser l’Amour inconditionnel. Pour expanser cet Amour, il nous faut reconnaître et déposer en nos coeurs toutes nos productions mentales inintéressantes comme les critiques, les jugements, les réactions émotionnelles, nos rigidités mentales, les attentes que les autres se comportent comme nous l’avons décidé et selon notre vision des choses, etc… et qui constituent le corps de souffrance.

 

Pour que le nouveau monde s’installe vraiment sur la Terre, soit tourné vers le Coeur et maintient le cap vers Lui

 

♥♥♥

 

 

Par la thérapie Consciente, je t'accompagne à traverser tes souffrances en sortant de l’ignorance. Tu deviendras de ce fait conscient et autonome.

Une fois que les circuits neurobiologiques du cerveau limbique sont pacifiés par la pratique quotidienne, la dé-cristallisation des résistances, des croyances, des souffrances se libèrent ainsi de plus en plus de Conscience s’installe dans tes perceptions. Le réveil de la Conscience, te permet de voir la vérité sur la nature de ton état intérieur.

Ainsi, la pratique de la Connexion Consciente peut se faire plus facilement pour continuer à se décoller des illusions et ressentir l'apaisement.